Opération test 

De nombreuses femmes optent pour des tampons, des serviettes ou des protège-slips pendant leurs règles. Ces protections jetables sont faciles à utiliser, mais représentent une grande quantité de déchets et soulèvent des questions pour la santé, sans compter l’aspect économique non négligeable.

Existe-t-il une meilleure solution ?

Le SICOVAD lance une nouvelle expérimentation en partenariat avec la Maison de l’Etudiant en dotant une dizaine d’étudiantes volontaires en solutions réutilisables : 

Cups : Conçues en silicone médical, les cups sont des alternatives à l’usage des tampons et des serviettes jetables. Elles ne s’utilisent pas la nuit et peuvent être portées pendant 6 heures maximum. Elles sont réutilisables pendant cinq années.

Culottes : Lavables et réutilisables, leur capacité d’absorption est garantie jusqu’à 100 lavages. Créées pour absorber l’équivalent de trois tampons, elles sont multi-usages (en prévision, pendant ou en fin de règles, pendant une séance de sport ou encore la nuit).

Serviettes : Composées de coton biologique, elles ont un pouvoir absorbant 30 à 40 % supérieur à leurs consoeurs jetables. Lavables et réutilisables également, il est conseillé de les passer sous l’eau froide et de frotter avec un savon avant le passage en machine. Cela permettra de faire disparaitre toutes taches de sang !

Retour d’expérience !  

Après quelques mois d’utilisation, les étudiantes nous ont fait part de leurs impressions. 

 Bilan de l'opération CUP ou pas CUP 

  cup