En France, chaque personne produit en moyenne 460 kg de déchets ménagers par an. Tous les déchets ne se ressemblent pas. Ainsi, il est important de pouvoir les trier pour les valoriser.

Emballages et journaux

Le tri permet de séparer les différentes catégories de matériaux en vue de leur recyclage. Une fois vos sacs jaunes collectés par le SICOVAD, ils sont ensuite séparés vers un centre de tri, les emballages et les journaux magazines sont ensuite dirigés dans des usines de recyclages. Ils seront transformés et redeviendront une matière première secondaire.

Métaux

Les emballages métalliques que l’on peut recycler sont les boîtes de conserve, les canettes de boissons, les bombes aérosols, les bidons et boîtes métalliques ou encore les barquettes. Tous ces emballages sont jetés dans la poubelle jaune puis acheminés vers le centre de tri.

L’acier et l’aluminium vont être séparés grâce à un gros aimant situé au début de la chaîne de tri : l’acier est alors envoyé directement vers une presse à balle tandis que l’aluminium sera trié manuellement.

L’Acier

Les balles d’acier seront acheminées vers une aciérie. L’acier est fondu dans un four puis moulé. On obtient ainsi différents objets tels que des outils, des boulons, des tire-bouchons...  On peut même fabriquer la carrosserie complète d’une voiture avec 19000 boîtes de conserve.

L’Aluminium

L’aluminium récupéré manuellement est lui aussi pressé en balles. Celles-ci sont alors dirigées vers une société spécialisée qui produit des alliages de deuxième fusion.
L’aluminium une fois recyclé revient sous la forme de carters de voiture, de fer à repasser, de trottinettes...

Le fer et l’aluminium sont indéfiniment et 100 % recyclables.

Papier

Concernant les papiers (journaux, magazines) ceux-ci sont séparés selon leur qualité, les papiers indésirables tels que papier peint ou calque sont écartés.
Les différentes familles de papier seront ensuite transportées vers les papeteries.

Les journaux, magazines sont acheminés à la papeterie. Ils seront désancrés et réduits à l’état de fibres. La pâte ainsi obtenue servira de matière première pour la fabrication de papier journal
Les papiers représentent une part importante de nos déchets, environ 50 %.
Les journaux magazines et prospectus sont recyclables à 100%.

Plastique

Récupérés lors des collectes des emballages ménagers en porte à porte (sacs jaunes), les bouteilles et flacons en matière plastique sont acheminés au centre de tri.

Actuellement 2 familles de plastiques sont recyclables :

  • Le PET (polyéthylène téréphtalate) pour la fabrication des bouteilles (eaux minérales et gazeuses).
  • Le PEHD (polyéthylène haute densité) : flacons opaques type bouteilles de lait produits hygiène et flacons ménagers.

Au centre de tri les emballages collectés sont triés par familles. Ils sont ensuite conditionnés sous forme de balles.  Ces balles seront transportées vers les filières de recyclage. La transformation des emballages est complexe. Après broyage les emballages sont débarrassés des éléments indésirables comme les papiers, colles…..

Le PET est lavé, séché, puis réduit en fibres. Le PET régénéré est principalement utilisé pour le rembourrage de vêtements ou de couettes, la fabrication de nouveaux emballages comme des barquettes ou des boîtes à œufs... Une partie de ce PET sert également à fabriquer des laines polaires.
        
Après un tri méticuleux qui permet d’éliminer les bouteilles indésirables, les flacons en PEHD sont broyés, lavés à chaud, puis, mis en granulés.
Avec la matière obtenue, on fabrique, entre autres, des bidons de lessive, des gaines rouges qui servent à protéger les câbles électriques dans la rue...

logo_ecoemballages